Vitesse et précipitation,
le ridicule ne tue personne…


À coups de Parasitec 12 et autres organisations, certains se précipitent pour mettre en place
une certification biocide.

Mais voilà, le hic c’est que la structure indépendante n’existe pas… alors vous lirez dans les pages qui suivent que tout s’appuit sur la ”certiphito” qui ne nous concerne pas à double titre :
- Nous n’utilisons pas en gestion antiparasitaire de produits phytos,
- les rosiers, c’est pas notre métier…

Vous lirez dans les pages qui suivent que pour obtenir la certification biocide, on nous demande de passer la ”certiphito” et d’y ajouter le module biocide…
En deux mots, passez votre permis poids lourds et passez le module véhicule moins de 3,5 t pour avoir
le permis B = Ridiculement Français… dirait le reste de la planète !!!!


Vous avez reçu dans vos boites aux lettres, et vous recevez des appels téléphoniques d’organismes de certification… vous indiquant l’obligation à ceci ou cela… ceux-ci omettent souvent de vous informer que cette obligation n’incombe à ce jour que les utilisateurs de produits phytopharmaceutiques…
donc pas nous !!!!


On comprend bien la manne financière que représente cette mise en place pour le moins forcée,
et soutenue par l’autre syndicat….
Vous trouverez dans le présent bulletin la comparaison chiffrée du réel risque que notre activité représente au niveau environnemental, vous conclurez au ridicule que cela représente en réalité…

Il aurait été bien plus judicieux, tels les obligations ”système REACH” de définir au préalable les quantités utilisées annuellement rentrant dans la démarche avant d’esquinter toute la profession.

Le SNH est en lutte contre de tels lobbying qui sont au service de ”gros” qui après l’imposition de l’offre multi services dans les consultations, tentent de nous ”flinguer” avec des certifications totalement inappropriées à notre activités.
J’ai beau lire toute la presse, qui avons nous empoisonné cette année ?
Qui avons nous pollué ? ...Personne !


Nous ne sommes ni agriculteurs ni jardiniers, certains de ”l’autre syndicat” se sont mis à la certification
de la récupération de leurs déchets… oui, les déchets de quelques seringues vides de gels, ou de cartons vides de raticide si polluant… quelle belle action de communication.. Bravo Messieurs...!!!

À heure d ‘une crise sans précédant, est t-il raisonnable sous des prétextes fallacieux de mettre en péril l’équilibre plus que précaire des entreprises de la lutte anti parasitaire par la mise en place de certifications coû teuse et inappropriées ?

Dans les jours qui suivent je me vois contraint d’en avertir le 1er Ministre et les Ministères concernés.
Je vous souhaites tous mes vœux pour 2013, que votre Entreprise vous apporte le bonheur
qu‘elle vous doit.


Gilles Benjamin


Suite "Coup de gueule" cliquez ici
Accueil

Qui peut adhérer ?

Annuaire des adhérents

Conditions générales
de vente


La charte de qualité

Le SNH Pro+

Textes législatifs

Réglement intérieur

Le dernier bulletin

L'avant dernier bulletin


Contact
Coup de gueule !